Virgin Mobile fait marche arrière

10 avril 2010

Après avoir limité à 300 Mo de données par mois, contre 500 auparavant, ses forfaits Internet mobile, le MVNO annonce qu’il renonce finalement à cette mesure.

En février dernier, Virgin Mobile surprenait désagréablement en annonçant que ses forfaits destinés à ses nouveaux clients seront limités à 300 Mo de données par mois contre 500 Mo auparavant. Deuxième mauvaise nouvelle, le Mo supplémentaire est facturé à prix d’or : 3 euros.

Officiellement, il s’agissait de lutter contre certains abus. Officieusement, ce bridage a pour but de baisser la consommation en bande passante de l’opérateur dont 1% des abonnés consomment plus de 300 Mo par mois…

Mauvaise publicité et déception

Par ailleurs, plus le trafic augmente, plus la facture payée par le MVNO à son opérateur hôte (Orange) flambe. Face à des clients de plus en plus avides d’Internet mobile, Virgin Mobile avait décidé de changer les règles du jeu et devenait le premier opérateur français à instituer des accès à deux vitesses.

Un peu plus d’un mois plus tard, face à la très mauvaise publicité générée par cette annonce, l’opérateur décide de faire machine arrière.

« Nous avons écouté vos retours, ceux de vos lecteurs et de nos clients, et s’il est vrai que cette limitation d’usage à 300 Mo ne concernait qu’un très faible pourcentage de nos clients (moins d’1%), elle a généré auprès de certains consommateurs un sentiment de déception et de méfiance, à l’heure même où l’usage de l’internet mobile devient de plus en plus répandu.

Ainsi, dès le 21 avril, nos forfaits vont évoluer vers une offre Internet illimitée avec une réduction du débit au-delà de 500Mo, sans surfacturation », explique l’opérateur virtuel dans un communiqué.

Et de préciser : « Cette modification est valable pour tous, qu’il s’agisse de nos futurs clients ou des personnes ayant souscrit à nos offres avec Internet gratuit depuis le 17 février, sans aucun surcoût appliqué aux forfaits concernés par cette modification ».