Violation de brevets : HTC répond à Apple

19 mars 2010

HTC a publié un communiqué pour exprimer son désaccord envers les poursuites engagées par Apple pour violations de brevets liés à l’iPhone. Il rappelle qu’il fut le premier à concevoir des smartphones avec écran tactile.

Pris par surprise par la plainte déposée par Apple contre lui pour violation de 20 brevets touchant à l’iPhone, HTC a finalement réagi. Le fabricant taïwanais s’est fendu hier d’un communiqué.

HTC fait valoir l’antériorité de ses smartphones tactiles

« HTC est en désaccord avec les actions d’Apple et se défendra pleinement », a déclaré Peter Chou, le PDG de la firme. Il a également rappelé qu’HTC a commencé à concevoir des smartphones à écran tactile 5 ans avant qu’Apple n’arrive sur ce marché avec l’iPhone.

« En 1999, nous avons commencé à concevoir le XDA et le T-Mobile Pocket PC Phone Edition, nos premiers smartphones à écran tactile, qui ont tous deux été livrés en 2002 ainsi que plus de 50 modèles de smartphone HTC depuis lors », précise Peter Chou. Un argument qui fera sans doute mouche lorsque la plainte d’Apple sera examinée sur le fond.

Mais encore faut-il qu’HTC puisse se prévaloir d’un solide portefeuille de brevets pour se défendre. Pour le moment, aucune riposte juridique n’a été annoncée face à l’offensive d’Apple.

Une attitude très mesurée qui tranche singulièrement avec la virulence des échanges entre la firme à la pomme et Nokia qui se poursuivent mutuellement pour violation de brevets.