Sony arrête sa production de disquettes 3,5″ en 2011

27 avril 2010

Sony, qui vend la majorité des disquettes actuelles, annonce la fin de leur production au Japon en mars 2011.

Une page se tourne dans l’histoire du stockage. Sony, premier fabricant mondial qui réalise 70 % des ventes, a décidé de mettre fin à la production de disquettes 3,5″ et à leur vente au Japon en mars 2011. Il poursuivra ses ventes dans des pays comme l’Inde jusqu’à épuisement des stocks.

En 2009, Sony a vendu 12 millions de disquettes 3,5″ (1,44 Mo), contre 47 millions en 2002. Ces 12 millions de disquettes représentent 17 Teraoctects. Soit 17 disques durs actuels.

Cet arrêt pourrait inciter les autres producteurs, comme Memorex ou Imation, à faire de même.

« Veuillez insérez la disquette n°7 »

Introduite par IBM en 1971 en format 8″ cartonné, la disquette fût remplacée en 1976 par un format 5″ aussi cartonné. En 1981, sa déclinaison 3,5″ plastifiée en fît le support de stockage de référence pendant presque 30 ans, malgré de nombreuses versions propriétaires incompatibles entre elles.

Son utilisation est aujourd’hui marginale, tour à tour supplantée par l’introduction de nouveaux supports, des disquettes Zip au CD en finissant par la clé USB. Selon Sony, les disquettes sont toujours utilisées dans l’éducation et la recherche pour les transferts sur du matériel ancien.