L’USB 3.0 pas généralisé avant la fin 2011 ?

8 avril 2010

C’est ce que prédisent certains observateurs en affirmant qu’Intel n’a pas prévu d’intégrer l’USB 3.0 dans ses puces avant la fin de l’année prochaine.

La transition entre l’USB 2.0 et le 3.0 s’annonce lente. A en croire les avis de deux analystes d’In-Stat et d’Insight 64, cités par nos confrères de CNET.com, l’USB 3.0 n’est pas une priorité pour Intel qui pourrait attendre la fin de l’année prochaine pour en généraliser la prise en charge par ses puces.

La raison invoquée est que l’USB 2.0 répond encore largement aux usages actuels avec son taux de transfert de 480 Mbit/s. Les 5 Gbit/s qu’offre l’USB 3.0 ne serviraient qu’à quelques périphériques encore minoritaires comme des caméscopes ou des appareils photo numériques haute définition.

Des chipsets USB 3.0 encore trop coûteux

Les fabricants de PC (Asus, HP, Dell) proposent quelques machines équipées de ports USB 3.0, mais il s’agit encore de modèles haut de gamme. NEC est pour le moment le principal producteur de chipsets USB 3.0 qui coûteraient, selon Digitimes, de 10 à 15 dollars l’unité.

Mais le site asiatique affirme également qu’ASMedia and VIA Technologies proposeront des chipsets à 8 dollars à partir du deuxième semestre. Le fabricant de cartes mère GigaByte Technology a lui annoncé qu’il produirait cette année 5 millions de cartes mère compatibles USB 3.0.

Toujours selon Digitimes, Asus compte intégrer cette nouvelle norme dans 25 à 35% de ses PC portables de milieu et haut de gamme. Les modèles d’entrée de gamme devront eux attendre début 2011. Le mouvement vers l’USB 3.0 n’a effectivement pas une très grande ampleur. Et selon les prévisions d’IDC, seulement 45% des PC portables supporteront nativement l’USB 3.0 en 2012. (Eureka Presse)