Linux sur la console PS3, c’est fini a décidé Sony

29 mars 2010

La version 3.21 du firmware de la PS3 retirera la possibilité d’installer un OS tiers et supprimera les partitions sous Linux ainsi configurées. Les utilisateurs qui refuseront la mise à jour n’auront plus accès à certaines fonctions, dont le PlayStation Network.

Le 1er avril, Sony diffusera une mise à jour du firmware de sa console de jeu, la PS3. Particularité notable de la version 3.21 du firmware : elle n’autorisera plus l’installation sur la PS3 d’un système d’exploitation tiers comme Linux.

Fonctionnalité présente dès les origines de la PS3, elle va désormais disparaître a décidé le constructeur japonais. Raison invoquée : la sécurité (sans plus de détails de la part de Sony).
L’option « installer un autre OS » qui permettait ainsi de créer une partition sous Linux sur la PS3 ne sera plus disponible à partir du 1er avril pour les utilisateurs qui accepteront d’installer la nouvelle version du firmware.

Une mise à jour plus ou moins contrainte pour les clients de Sony

La partition sous Linux configurée sur la PS3 sera par ailleurs supprimée. La console ne pourra dès lors plus être exploitée comme un ordinateur de salon. Les possesseurs de la PS3 ont naturellement toujours le choix de refuser d’installer cette mise à jour logicielle officielle.

Cependant, pour les récalcitrants, les contreparties ne seront pas anodines. Dans un communiqué, Sony prévient en effet que les utilisateurs n’auront plus le droit de se connecter au PlayStation Network, perdant ainsi de multiples fonctionnalités en ligne.

Les fichiers avec DRM enregistrés sur le disque dur de la PS3 ne pourront plus être lus. Il en ira de même pour certains jeux et les vidéos sur disques Blu-ray. En sommes, à défaut de mise à jour, la PS3 se trouvera amputée de la majeure partie de ses fonctions.

L’installation d’un OS tiers ne faisait déjà plus partie des fonctionnalités offertes par Sony dans le modèle Slim de la PS3. Sur la console rivale de Microsoft, la Xbox 360, c’est une faille qui permettait d’installer Linux. L’éditeur avait dès 2007 diffusé une mise à jour pour l’interdire.