Le Brésil, l’Inde et la Corée du Sud abritent les plus gros spammeurs

26 mars 2010

Selon une étude menée par Panda Software durant les deux premiers mois de l’année, ces trois pays sont responsables de plus de 30% du spam émis dans le monde.

L’éditeur de solutions de sécurité Panda Software s’est livré à une étude sur la provenance du spam à l’échelle de la planète. Pour cela, 5 millions de messages ont été collectés entre janvier et février et leurs adresses IP géolocalisées pour déterminer leur pays d’origine.

Avec une certaine surprise, c’est le Brésil qui arrive en tête du spam propagé durant cette période avec 13,76% des messages émis, suivi de l’Inde (10,98%) et de la Corée du Sud (6,32%). Viennent ensuite le Vietnam (5,71%) et les Etats-Unis (5,46%). La Russie et la Chine, souvent accusées de tous les maux en matière de cyber-délinquance comptent respectivement pour 2,85% et 2,26% du spam.

Autre fait marquant relevé par Panda Software, le spam analysé pendant ces deux mois provenait de près d’un million d’adresses IP différentes. Ce qui laisse penser qu’il a été envoyé depuis des machines zombies infectées par un botnet. (Eureka Presse)