L’actualité fait les beaux jours des malwares

22 mars 2010

Des pirates profitent de l’actualité autour de la saison de basket-ball univesritaire aux Etats-Unis ainsi que des déboires des célébrités pour utiliser des mots clés populaires pour attirer les internautes vers des sites piégés.

L’une des grandes tendances en matière de propagation de malwares consiste à utiliser les faits d’actualité marquants pour piéger un maximum d’internautes.

L’éditeur McAfee a révélé l’une des dernières arnaques en cours qui cible la saison de basket universitaire aux Etats-Unis en utilisant les mots clés les plus populaires pour rediriger les fans vers des sites piégés qui contiennent des malwares qui s’installent à leur insu. Les ragots de stars sont aussi un formidable terreau pour les cybercriminels qui exploitent facilement la curiosité du public.

Ainsi Sophos, autre spécialiste en solution de sécurité, a-t-il mis à jour un piège basé sur les rumeurs autour du couple Sandra Bullock-Jesse James. En tapant les noms du couple ou celui de la supposée maîtresse de Jesse James, les premiers résultats mènent vers des pages contenant des malwares. La curiosité malsaine est aussi un excellent levier. Des sites piégés contenant la soi-disant vidéo de l’attaque d’un orque contre une monitrice du parc de Seaworld en Floride sont apparus dans les heures qui ont suivi le drame.

Les hackers maîtrisent parfaitement les techniques d’optimisation des moteurs de recherche ou SEO (search engine optimisation) et sont surtout capables de réagir extrêmement vite à l’actualité. Et rien, si ce n’est l’information et la méfiance des internautes ne peut pour le moment contrer ces pratiques. (Eureka Presse)