Je publie, je réflechis, sur le web un jour, des traces pour toujours

11 mars 2010

Les applications du Web 2.0, notamment les réseaux sociaux, font exploser le nombre d’informations personnelles accessibles sans limitation de durée sur Internet. Les photos de soirées arrosées ou de vacances en bikini sont mises en ligne sur Facebook. Des plaisanteries plus ou moins douteuses, des opinions politiques, des préférences sexuelles ou des relations privées sont affichées sur des blogs.

Pour de nombreuses personnes et notamment pour les jeunes, la notion d’intimité est brouillée par celle de non-culpabilité : ce n’est pas parce qu’on n’a rien à se reprocher que l’on doit tout montrer ! A douze ou quinze ans, il est difficile de se projeter dans le futur et d’imaginer les conséquences désastreuses que pourrait avoir la diffusion de ces informations quelques années plus tard.

L’information mise en ligne sur une personne aujourd’hui n’a pas vocation à demeurer fixe et intangible, alors que la nature humaine implique, précisément, que les individus changent, évoluent, se contredisent même. C’est pourquoi la CNIL se félicite du débat actuel sur le « Droit à l’oubli » puisqu’il conditionne l’exercice de la liberté d’expression dans notre société qui se numérise rapidement.

En s’associant avec Internet sans crainte et le serious game 2025 exmachina, la CNIL souhaite sensibiliser les jeunes générations à un usage responsable et vigilant de l’Internet. Alors, « Avant de publier, je réfléchis! »

* Se poser les mêmes questions que celles que vous vous poseriez dans la « vraie vie » lors de la diffusion de données personnelles sur internet.
* Prendre conscience que la maîtrise des informations publiées sur internet dépend avant tout de soi. Donc que la meilleure façon de vous protéger c’est de faire attention à ce que vous publiez.

* Prendre le temps de lire les Conditions Générales d’Usages avant de s’ inscrire sur les réseaux sociaux. C’est ardu, mais c’est important !
* Sécuriser son compte sur les réseaux sociaux en prenant le temps de paramétrer correctement son profil.
* Modérer ses propos sur les blogs, les forums, les « murs » Facebook, dans les « Tweets »…
* Eviter de publier des photos de soi qui pourraient se révéler gênantes.

* Ne pas publier de contenus qui pourraient nuire à autrui, ni de photos/vidéos sans autorisation. En cas de doute, se mettre à la place de celui auquel cela arriverait…
* Vérifier régulièrement ce qui est publié vous concernant sur le web.
* Utiliser si possible un pseudonyme que vous communiquerez uniquement à vos proches.
* Ne pas communiquer ses mots de passe et veiller à ne pas en choisir de trop simples.