Google veut créer un service Cloud d’impression pour tous les terminaux

19 avril 2010

Google Cloud Print doit permettre aux utilisateurs d’imprimer des documents à partir de tout type d’application et depuis n’importe quel terminal.

En prévision de la sortie de Chrome OS qui sera entièrement dédié aux applications hébergées dans le nuage, Google a commencé à travailler sur l’un des principaux points faibles du système : l’impression.

La firme de Mountain View a dévoilé en fin de semaine dernière son projet Google Cloud Print. « Notre but est de concevoir une expérience d’impression qui permette à n’importe quelle application (Internet, bureau ou mobile) sur n’importe quel terminal d’imprimer sur n’importe quelle imprimante dans le monde ».

Objectif : doter Chrome OS d’un système d’impression

Plutôt que de s’appuyer sur le système d’exploitation lui-même pour gérer l’impression, Google Cloud Print va faire l’interface entre les applications et l’imprimante choisie par l’utilisateur. Pas de pilote à installer sur son terminal, tout est géré dans le nuage.

Des API seront disponibles pour que les développeurs d’applications natives ou en ligne puissent ajouter les commandes d’impression. Le système fonctionnera avec un compte Google auquel les usagers devront associer les imprimantes qui seront traitées comme le sont les documents dans Google Docs. Ce qui signifie qu’il sera très facile de partager une imprimante avec n’importe qui dans le monde. L’ordre d’impression est envoyé vers le Cloud Print qui le transmet à l’imprimante.

Google explore deux pistes distinctes pour rendre les imprimantes compatibles avec son système. Il y a d’abord toutes les imprimantes actuelles pour lesquelles un proxy est en cours de développement (version Windows d’abord puis Mac et Linux).

Des imprimantes « cloud aware »

Et pour éviter que l’utilisateur n’ait à installer ce proxy lui-même, il sera directement intégré dans Chrome. Par défaut, la fonction sera désactivée dans le navigateur. L’inconvénient est qu’il faudra que l’ordinateur soit toujours allumé et connecté via Chrome.

Pour régler ce problème, Google espère que les fabricants d’imprimantes et de routeurs vont intégrer la prise en charge de l’impression Cloud. La seconde piste concerne donc des imprimantes « cloud aware » qui supporteront nativement des protocoles d’impression depuis le nuage.

Voilà pourquoi Google ouvre son protocole gratuitement aux fabricants. De tels produits pourraient arriver prochainement prédit-il. Et l’on pourra donc imprimer depuis n’importe quel ordinateur, tablette ou smartphone en utilisant son compte Google ou Chrome OS. (Eureka Presse)