Facebook : un faux chèque cadeau Ikea piège 40 000 personnes

12 avril 2010

Facebook est depuis peu l’hôte d’une nouvelle forme d’escroquerie. Vendredi 9 avril, une page proposant un bon de 1 000 dollars chez Ikea aurait piégé près de 40 000 personnes.

1 000 dollars d’achats offerts chez Ikea contre quelques informations, qui résisterait ? Pas les 40 000 utilisateurs de Facebook qui se sont empressés, vendredi dernier, de devenir fan d’une page proposant des bons pour une journée seulement.

La démarche est simple : adhérer à la page, inviter ses amis, donner ses informations (nom, adresse, date de naissance, numéro de téléphone…) sur un site externe et rejoindre deux offres marketing (dont Netflix, CreditReport ou VideoProfessor) pour recevoir un bon promotionnel.

Le piège étant que les coupons n’existent pas. Les informations sont, elles, bien enregistrées et revendues. Là est tout le principe du « scam », l’escroquerie par tromperie.
Sur les 40 000 personnes inscrites sur la page, il est impossible de déterminer combien ont fourni leurs informations au site tiers.

Le scam comme nouvelle tendance

Cet incident est le dernier d’une vague qui s’est richement illustrée ces dernières semaines. Ainsi, une première fraude quasi-similaire avait attiré pas moins de 70 000 utilisateurs fin mars. Début avril, c’était une offre pour un coupon de 500 dollars d’achats à Whole Foods qui avait été signalée.

Cette méthode d’escroquerie vient s’ajouter à d’autres, notamment le phishing de comptes et les faux utilisateurs qui fonctionnent sur le manque de vigilance des membres.

Pour Facebook, ces offres factices sont « un problème mineur ». Pourtant, le site de socialisation prétend avoir mis au point un système automatique de suppression de ces pages.

Le porte-parole Simon Axten l’assure, « [le site] supprime rapidement ces groupes et pages, dans beaucoup de cas avant qu’ils ne deviennent viraux ». Visiblement, le scam Ikea est passé entre les mailles du filet.