Archive pour la catégorie ‘Navigateur’

L’iPad déjà à hauteur d’Android et des BlackBerry

Vendredi 16 avril 2010

Selon les chiffres Net Applications, la tablette Apple a atteint 0,04% du trafic Internet quotidien, ce qui la place à égalité d’Android et des smartphones BlackBerry.

Il n’aura fallu que 10 jours à l’iPad pour venir se hisser au niveau de deux des principales plateformes mobiles, Android et BlackBerry pour ce qui est de la navigation sur Internet.

Google écrase tout

Net Applications a suivi la progression de la tablette à travers le trafic Internet quotidien depuis sa commercialisation le 3 avril. Ce jour-là (samedi), l’iPad comptait pour 0,01% du trafic. Le weekend dernier, les 0,04% ont été atteints avant de baisser en début de semaine. L’iPad n’aura mis que quelques jours à venir se mesurer à des concurrents en place depuis plusieurs années.

Net Applications révèle également que Google, qui est le moteur de recherche par défaut dans le navigateur Safari de l’iPad, domine très largement avec plus de 97% des requêtes. Il arrive devant Yahoo! (1,98%) et Bing (0,27%). (Eureka Presse)

Nouvelle mise à jour pour Firefox 3.6

Samedi 3 avril 2010

Le Panda roux est réactif. Quelques jours après la publication d’une faille exploitable lors du concours Pwn2Own, la fondation Mozilla met en ligne la version 3.6.3 de Firefox.

Les mises à jour se succèdent à grande vitesse chez Mozilla. Après avoir publié de nouvelles versions de Firefox 3.0 et 3.5, la Fondation met à jour Firefox 3.6 pour la deuxième fois en dix jours.

2e mise à jour en 10 jours

Cette nouvelle mouture, estampillée 3.6.3, corrige en fait une faille critique de sécurité exploitée lors du concours de hacking Pwn2Own qui a eu lieu le 24 mars dernier. Autant dire que Mozilla a été plutôt réactif sur ce coup.

Lors de ce concours, un spécialiste de MWR InfoSecurity a mis au point une attaque sophistiquée ayant pour effet une corruption de la mémoire, et donc la possibilité de lancer du code à distance sur la machine impactée.

Rappelons que le 23 mars dernier, Mozilla publiait une autre mise à jour (3.6.2) censée combler une faille critique dans le décodeur WOFF implémenté dans le navigateur. L’exploitation de cette vulnérabilité permet potentiellement à un attaquant d’exécuter du code à distance sur une machine vulnérable.

Téléchargez Firefox 3.6.3 pour Windows

Téléchargez Firefox 3.6.3 pour Mac

IE recule, mais trop tôt pour parler d’effet ballot screen

Samedi 3 avril 2010

Avec un écran de choix du navigateur proposé uniquement par Microsoft sous forme d’une mise à jour optionnelle, la hiérarchie n’est pas bouleversée en mars. IE perd néanmoins un peu de terrain. Chrome progresse le plus vite.

En mars, la part de marché d’Internet Explorer recule encore. Toutes versions confondues, IE représentait 60,65% des visites dans le monde au cours du mois, contre 61,58% en février et 62,12% en janvier (chiffres Net Applications).

Du côté des navigateurs concurrents, la tendance est plutôt à une très légère hausse. En février, Firefox était à 24,23% et à 24,52% en mars. D’un mois sur l’autre, Opera ne progresse que de 0,02% à 2,37%, et Safari de 0,20% à 4,65%.

IE à 45% en Europe et Firefox à 38%

Chrome est le logiciel à évoluer le plus entre février et mars puisque sa part de marché augmente de 0,52% à 6,13%. Toutefois, en ne tenant compte que du marché européen, où la concurrence est la plus vive, l’érosion d’Internet Explorer est plus forte.

Selon StatCounter, en mars 2010, IE se situe nettement sous la barre des 50% à 45,32%. Firefox est à 38,28%, c’est-à-dire sur les talons du navigateur de Microsoft. Chrome occupe la 3e place à 7,36%, devant, non pas Safari (3,76%), 4e, mais Opera (4,32%).

Cependant entre février et mars, les positions n’ont que très peu bougé entre les navigateurs. Internet Explorer n’a perdu que 0,18%. Firefox aussi recule, mais de 0,60%. Le vrai gagnant est Chrome passé de 6,52% à 7,36%.

Ballot screen : une mise à jour optionnelle pour le moment

Il est en effet trop tôt pour juger de l’efficacité de l’écran de choix du navigateur diffusé sous forme d’une mise à jour de Windows en Europe. Si Opera déclarait début mars constater un triplement des téléchargements, cela ne se vérifie pas en termes de part de marché.

La relative stabilité des chiffres n’est pas une véritable surprise. Si Microsoft a bien commencé la mise à disposition de l’écran de choix, notamment en France, la mise à jour proposée en mars n’était qu’optionnelle, bien que rangée parmi les mises à jour importantes de Windows.

Pour l’installer, un utilisateur de Windows doit le faire manuellement en se rendant dans le menu Windows Update, puis en contrôlant les mises à jour disponibles et en cochant celle relative à l’écran multichoix du navigateur.

Si la configuration par défaut de Windows Update (soit le mode automatisé) est activée sur le poste, comme c’est le cas sur une grande majorité d’ordinateurs, l’écran multichoix ne sera pas installé et n’apparaitra donc pas.

Contacté par ZDNet.fr, Microsoft expliquait que cette mise à jour imposée par l’accord avec la Commission européenne est bien optionnelle dans un premier temps, mais qu’elle sera diffusée plus largement ensuite.

Firefox Mobile sur Android 2.1 ? C’est possible !

Jeudi 1 avril 2010

Un particulier allemand a réussi à adapter le navigateur mobile de Mozilla pour le faire tourner sur son Motorola Milestone équipé d’Android 2.1.

Alors que la Fondation Mozilla a indiqué que la version finale de Firefox Mobile pour Android ne devrait pas sortir avant la fin de l’année, un petit malin n’a pas voulu attendre plus longtemps.

L’allemand Martin Schirr est parvenu à faire tourner le navigateur sur son Motorola Milestone. Il a posté une vidéo de démonstration sur des forums Android et renvoie vers son site où l’on peut télécharger cette version non officielle.

Lenteur

D’après les premiers commentaires, il semblerait que l’installation ne fonctionne qu’avec Android 2.1. Les témoignages d’autres testeurs ayant pu installer Firefox Mobile sur leurs terminaux Android évoquent tous une certaine lenteur.

Rappelons que Firefox Mobile est aujourd’hui disponible pour le Nokia N900. Les développements pour Windows Mobile ont été stoppés. Cette décision concerne les versions 6 de Windows Mobile mais surtout le prochain Windows Phone 7 Series dont la sortie est prévue pour la fin de l’année.

Mozilla souligne que la future plate-forme de Redmond ne dispose pas d’un kit de développement officiel et n’est pas assez ouverte pour permettre ce portage. Quant à l’iPhone, la Fondation a encore récemment répété que la parte était fermée du côté d’Apple.

« A ce jour, nous considérons que la porte est fermée de leur côté. Il est impossible pour nous d’accepter la possibilité d’être banni de l’App Store sans raison et d’obtenir pour tout dédommagement 50 dollars. Ce cadre n’est pas équilibré, ce n’est pas possible d’y entrer lorsqu’on investit dans le portage ou le développement d’une application », expliquait il y a peu Tristan Nitot, vice-président de Mozilla Europe.

Microsoft fait une démonstration de Bing sur Windows Phone 7 Series

Vendredi 26 mars 2010

Lors de la conférence Search Engine Strategies, Microsoft a présenté les fonctionnalités de Bing sur son futur OS Windows Phone 7 Series, en s’arrêtant particulièrement sur son service Cartes, concurrent de Google Street View.

C’est à l’occasion de la conférence Search Engine Strategies qui s’est tenu à New-York cette semaine que Microsoft a dévoilé les nouveautés qu’il compte apporter à son moteur de recherche Bing cet été.

La firme de Redmond en a profité pour faire une démonstration du moteur de recherche tournant sous Windows Phone 7 Series, en insistant particulièrement sur les nouvelles fonctions du services Cartes (ou Maps) qui proposera la visualisation à l’échelle des rues, comme le fait Google avec Street View.

Le bus est en retard ou pas ?

Bing Maps permettra aussi de superposer des informations sur les cartes en ajoutant, par exemple, des photos ou des liens vidéo. Couplé à la géolocalisation, le système offrira une interactivité encore plus poussée. Microsoft a expliqué qu’il sera possible de savoir si le bus que l’on a attend arrivera à l’heure ou s’il y a la queue au Starbucks du coin.

Un accord a également été passé avec Foursquare, le service de réseautage qui s’appuie sur la géolocalisation. Les membres de Foursquare pourront ainsi utiliser Bing Maps afin de voir en temps réel où se trouvent leurs amis. (Eureka Presse)