Archive pour la catégorie ‘Internet’

Facebook admet moins retenir les ados

Samedi 2 novembre 2013

Facebook admet moins retenir les ados

Facebook a beau afficher des résultats brillants, avec un chiffre d’affaires qui a encore pris 60% au dernier trimestre, certains nuages commencent à sérieusement menacer la success story du réseau social.

En termes d’attractivité d’abord. Facebook a ainsi dû admettre une certaine désaffection des adolescents qui constituent l’essentiel de son trafic. L’engagement, c’est-à-dire le temps passé sur le site est en effet à la baisse, les ‘djeunes’, préférant passer plus de temps sur Twitter, Snapchat et autres Tumblr.

« L’usage de Facebook chez les adolescents américains a été dans l’ensemble stable entre le deuxième et le troisième trimestre, mais nous avons observé une baisse de l’usage quotidien, spécialement parmi les plus jeunes adolescents », a reconnu le directeur financier, David Ebersman, lors d’une téléconférence avec des analystes.

Facebook ne fait que confirmer différentes études qui arrivent à la même conclusion. Récemment, Piper Jaffray démontrait que les adolescents américains préfèrent désormais aller ‘socialiser’ ailleurs.

Lire le reste de cet article »

Twitter rachète le service Trendly

Lundi 14 juin 2010

Le site de micro-blogging a fait l’acquisition de Smallthought Systems, une start-up éditrice du service cloud de mesure d’audience Trendly, et d’un outil de création de base de données.

Twitter poursuit sa politique d’acquisition en renforçant ses outils d’analyse avec le rachat de Smallthought Systems. Cette start-up a créé Trendly, un service cloud de mesure d’audience qui aide à « distinguer le signal du bruit » dans les données de Google Analytics écrit Kevin Weil, en charge de l’audience pour Twitter.

Trendly était en fait déjà testé depuis plusieurs semaines par quelque 200 partenaires de Twitter qui utilisent le service Promoted Tweets, actuellement en phase de déploiement. Un outil que Twitter va proposer sous forme de service payant aux annonceurs présents sur le site de micro-blogging afin d’évaluer leur retour sur investissement.

Smallthought Systems est également éditeur de DabbleDB, une base données en ligne qui sera intégrée à Twitter.

Le montant de l’acquisition n’a pas été divulgué. Les quatre membres de Smallthought Systems vont rejoindre Twitter afin de travailler à l’intégration des services.

Internet: Arrivée des URL en arabe

Samedi 8 mai 2010

Les adresses internet (URL) dans leur ensemble peuvent depuis jeudi être écrites en caractères arabes, une première historique, selon l’Icann, l’organisme qui gère les noms de domaines internet dans le monde. « Pour la première fois dans l’histoire d’internet, des caractères non latins sont employés dans la partie terminale du nom de domaine », indique l’Icann dans un message posté sur internet, faisant référence à la partie suivant le point à l’image du .fr.

L’Arabie saoudite, l’Egypte, les Emirats arabes unis et la Russie sont les premiers pays à avoir reçu l’autorisation de proposer des noms de domaine entièrement écrits avec des caractères de leur langue, avait annoncé en janvier l’Icann. Seuls les trois premiers peuvent désormais le faire. La Russie devrait suivre.

L’Arabie saoudite, l’Egypte, les Emirats arabes unis peuvent écrire des noms de domaine « entièrement de droite à gauche », souligne Kim Davies dans le message de l’Icann (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers).
« L’arabe fait partie des langues les plus utilises sur internet de nos jours », assure l’Icann.

Jusqu’à présent, des raisons techniques imposaient de recourir pour les terminaisons des noms de domaine à des caractères latins, même si pour le début des noms, d’autres types de caractères pouvaient être utilisés.

D’autres pays devraient prochainement recevoir l’autorisation de l’Icann pour utiliser des noms de domaine entièrement écrits avec leurs propres caractères. Parmis les langues qui bientôt pourraint bénéficier de cette avancée: le chinois, le cingalais, le tamoul ou le thaïlandais, selon l’Icann.

Plus de la moitié des 1,6 milliard d’internautes utilisent des langues qui ne sont pas basées sur des écritures en caractères latins, selon l’Icann. C’est le plus grand changement technique sur internet depuis son invention il y a 40 ans, selon le président du conseil d’administration de l’organisme Peter Dengate Thrush.

Twitter: les chiffres impressionnants du système – état d’avril 2010

Vendredi 16 avril 2010

Twitter fait partie des réseaux sociaux qui représentent « le Futile juste passé devant l’Utile ». Pour moi, je dois encore avouer qu’il représente encore un service dont je ne sais pas comment vraiment tirer une valeur ajoutée consistante et durable.

Certes, il est parfois un bon vecteur de bouche-à-oreille (selon l’analyse de P. Chappaz) mais je trouve quand même que le rapport signal sur bruit est souvent trop faible: beaucoup de tweets à mon goût sont peu substantiels, surtout destinés à attiser l’espoir de d’attirer un peu d’attention sur leur auteur: elle ne sera alors qu’éphémère car la vacuité se remarque finalement encore plus facilement dans la limite des 140 caractères par message de Twitter!

Vous l’avez compris: je suis (encore) plutôt un adepte des bons gros billets bien consistants de mes blogs favoris réguliers plutôt qu’un papillonneur de liens en liens glanés sur Twitter.

Malgré tout, comme le buzz autour de Twitter est actuellement plutôt colossal, je m’intéresse pour mieux comprendre. Je vais donc rassembler ci-après les chiffres très complets récemment divulgués (une première à ma connaissance) par le management de Twitter à la conférence Chirp, rassemblement officiel des développeurs sur Twitter:

* Plus de 105 millions d’utilisations enregistrés (soit 25% des utilisateurs actuels de Facebook). J’en fais partie à http://www.twitter.com/didierdurand. 300’000 nouveaux membres chaque jour.
* 55 millions de tweets émis par ces membre chaque jour
* 180 millions de visiteurs uniques chaque jour pour consulter tout ce babillage.
* 75% de trafic sur le site qui vient par API soit 3 milliards de requêtes par jour (Facebook: 13 milliards jd’impressions / jour) , c’est faites par des tiers: applications pour les mobiles, clients lourds pour les PCs, des widgets distribués, etc.. On comprend ainsi parfaitement pourquoi Twitter a décidé de racheter Tweetie (application iPhone) ces jours-ci pour combler son absence dans le mobile au grand dam de L. Lemeur dont le client Seesmic est maintenant franchement en porte-à-faux. C’est le nom de Twitter qui doit apparaître sur l’Apple AppStore non Tweetie!
* 100’000 applications tierces sur la plate-forme Twitter. A prendre bien sûr avec cirsconspection: on est sûrement aussi sur une loi de décroissance au moins exponentielle du succès. Malgré tout, cela explique encore une fois la guerre que se livre les grands du Web autour de l’enrôlement des développeurs tiers.
* 600 millions de requêtes de recherche chaque jour: voilà qui justifie le récent enclenchement du moteur publicitaire maison de Twitter pour monétiser cette activité. Il faut quand même bien gagner un peu d’argent un jour ou l’autre.
* sur le côté bouche-à-oreille: un article New-York est pointé toutes les 4 secondes par un tweet.
* taille de la société: 175 employés à ce jour.

WordPress 3.0 arrive pour vos blogs

Jeudi 8 avril 2010

Le moteur de blog WordPress est l’un des plus populaires existants. Libre et gratuit, il nous arrive dans une version 3.0 beta 1 qui ne reste plus qu’à béta-tester avant son lancement officiel.

WordPress est certainement l’un des moteurs de blog libre parmi les plus utilisés au monde. Basé autour du couple PHP/  MySQL, WordPress est surtout utilisé comme moteur de blog, mais ses fonctionnalités lui permettent également de gérer n’importe quel site Web. Il est distribué selon les termes de la GNU GPL. Ce système de gestion de contenu nous arrive aujourd’hui dans une version 3.0.

Concurrent des Dotclear, Drupal et autres plate-formes Mavable Type, WordPress 3.0 est disponible en version beta 1 et tous les testeurs volontaires peuvent participer à ce beta test avant le lancement de la version finale.

Au menu de cette version 3.0, on notera principalement la fusion de WordPress et WordPress Mu, ce qui permettra de gérer facilement plusieurs sites / blogs à partir d’une unique installation.