Apple dépasse la barre des 6% d’utilisateurs en Europe

25 mai 2010

En l’espace d’un an, les OS d’Apple ont conquis deux points de part de marché supplémentaires, à plus de 6%. Dans le même temps, Windows Seven contribue à la dégringolade de son prédécesseur, Vista.

Le succès d’Apple ne se dément pas. Les systèmes d’exploitation de la firme à la pomme ont connu une croissance très sensible d’avril 2009 à avril 2010. La part des visites de Mac OS et iPhone OS sur le web (hors sites mobiles) est ainsi passée de 4,5% à 6,8% en un an selon le dernier baromètre AT Internet.

Apple n’avait conquis qu’un maigre point entre avril 2007 et avril 2009. Ce bond de 2,3 points est porté par le Luxembourg et le Royaume-Uni où les systèmes représentent respectivement 14,3% (+5 points en un an) et 10,1% (+3,5 points) des visites.

Windows 7 reprend le flambeau de Windows XP et Vista

Dans le même temps, la famille Windows perd 2,4 points de part, passant de 94,3% à 91,9%. La part de Linux reste elle stable à 0,9% et les « autres OS » de bureau gagnent eux 0,1 point, à 0,4% des visites globales.

Les chiffres des six derniers mois soulignent eux l’adoption rapide du dernier né de Microsoft. Même si la famille Windows perd 1,3 point en six mois, Windows 7 en gagne neuf, comptant pour 12,3% en avril 2010.

Sur ses six premiers mois d’exploitation, Vista attirait péniblement 2,85% des visites selon le même baromètre. Mac OS X s’établit lui à 5,3% (+0,6 points en six mois).

Sur la même période, Windows Vista est passé sous la barre symbolique des 25% des visites, en perdant 2,6 points (22,4% en avril). Windows XP, lui, s’accapare toujours 55,6% des internautes même si sa part a fondu de presque sept points depuis les 62,5% d’il y a six mois.

Microsoft signe également une bonne performance en Norvège et au Portugal où Windows 7 représente 14% et 16% des visites.