90% des mails échangés sont des spams

25 mars 2010

Plus de 90% des mails échangés dans le monde en mars étaient des spams, ces courriers indésirables qui polluent les boîtes aux lettres électroniques, indique aujourd’hui la société Symantec, spécialisée dans la sécurité informatique.

Le pourcentage de spams ne cesse d’augmenter : de seulement 14,8% en 2002, il s’est élevé sur les six derniers mois à 86,3% et a franchi en mars la barre des 90% (90,7%). « C’est un cap symbolique, mais ce n’est pas du tout étonnant. Tant que le coût de l’e-mail est quasiment à zéro, la problématique du spam ne va que s’accéler », a déclaré Eugenio Correnti, expert chez Symantec, qui estime que la hausse devrait se poursuivre.

La Hongrie, avec un taux de 95,7%, est le pays le plus touché, suivie du Danemark (94,9%) et de l’Italie (94,7%). D’autres le sont un peu moins, comme le Japon qui affiche un taux de 87,5% ou le Bahreïn, avec 87,4%.

Le secteur industriel le plus touché est l’ingénierie (94,7%), tandis que les spams représentent 91,9% des mails dans l’éducation, 89,5% dans la finance et 89,1% dans le secteur public.

Selon M. Correnti, « environ 85% des spams sont envoyés par des botnets », des réseaux d’ordinateurs de particuliers infectés et pilotés à distance, à l’insu de leurs propriétaires.