Archive pour avril 2010

Affaire iPhone 4 : Gizmodo dans le collimateur de la police

Mardi 27 avril 2010

Vendredi 23 avril, la police a perquisitionné le domicile de Jason Chen, le rédacteur de Gizmodo à l’origine de l’article sur le prototype de l’iPhone 4.

Comme beaucoup d’observateurs le pensaient, l’affaire du supposé iPhone 4 oublié dans un bar par un ingénieur Apple et racheté par le site Gizmodo qui lui a consacré une saga, a pris une tournure judiciaire.

Vendredi soir en Californie, la police munie d’un mandat fracture la porte de Jason Chen, l’auteur de l’article, fouille son domicile et emporte plusieurs ordinateurs, disques durs et téléphones. Les enquêteurs ont semble-t-il décidé d’agir de leur propre chef au vu des faits ; ils veulent notamment découvrir l’identité de la personne qui a trouvé puis revendu (5000 $) l’iPhone à Gizmodo.

Aucune charge retenue contre l’éditeur de Gizmodo

En vertu d’une loi californienne de 1872, une personne qui trouve un objet perdu et se l’approprie, tout en sachant qui est son propriétaire, est coupable de vol.

Pour le moment, aucune charge n’a été retenue contre Chen ni Gawker Media, l’éditeur de Gizmodo. L’affaire suit son court avec l’examen des pièces saisies.

De son côté Apple reste totalement silencieux pour le moment. Gawker Media brandit les lois fédérales et californiennes protégeant le travail des journalistes. L’un des points cruciaux sera justement de savoir si Gizmodo qui revendique son statut de blog ainsi que son auteur pourront se prévaloir de ces lois. (Eureka Presse)

iPad : une fausse mise à jour tente de piéger les utilisateurs Windows

Mardi 27 avril 2010

Un courriel envoyé à des propriétaires d’iPad tente de les piéger en les incitant à télécharger une mise à jour d’iTunes qui contient en réalité un logiciel malveillant : il ouvre une porte dérobée dans le système. Seul Windows serait affecté.

Le succès de l’iPad donne des idées aux pirates. D’après le blog de l’éditeur BitDefender, une arnaque a débuté depuis quelque temps par courrier électronique : les utilisateurs reçoivent un message intitulé « iPad software updates » qui les incite à cliquer sur un lien pour télécharger la dernière version d’iTunes et installer ensuite la mise à jour.

BitDefender relève le soin particulier apporté à la rédaction du message qui détaille la marche à suivre, ainsi qu’à la page iTunes parfaitement imitée.

Une fois le lien ouvert, la victime télécharge en fait un logiciel malveillant identifié sous le nom « Backdoor.Bifrose.AADY » qui ouvre au pirate un accès dérobé et scanne le PC pour récupérer des informations telles que des numéros de série ou des mots de passe. BitDefender précise que seuls les utilisateurs sous Windows sont touchés. (Eureka Presse)

Sony arrête sa production de disquettes 3,5″ en 2011

Mardi 27 avril 2010

Sony, qui vend la majorité des disquettes actuelles, annonce la fin de leur production au Japon en mars 2011.

Une page se tourne dans l’histoire du stockage. Sony, premier fabricant mondial qui réalise 70 % des ventes, a décidé de mettre fin à la production de disquettes 3,5″ et à leur vente au Japon en mars 2011. Il poursuivra ses ventes dans des pays comme l’Inde jusqu’à épuisement des stocks.

En 2009, Sony a vendu 12 millions de disquettes 3,5″ (1,44 Mo), contre 47 millions en 2002. Ces 12 millions de disquettes représentent 17 Teraoctects. Soit 17 disques durs actuels.

Cet arrêt pourrait inciter les autres producteurs, comme Memorex ou Imation, à faire de même.

« Veuillez insérez la disquette n°7 »

Introduite par IBM en 1971 en format 8″ cartonné, la disquette fût remplacée en 1976 par un format 5″ aussi cartonné. En 1981, sa déclinaison 3,5″ plastifiée en fît le support de stockage de référence pendant presque 30 ans, malgré de nombreuses versions propriétaires incompatibles entre elles.

Son utilisation est aujourd’hui marginale, tour à tour supplantée par l’introduction de nouveaux supports, des disquettes Zip au CD en finissant par la clé USB. Selon Sony, les disquettes sont toujours utilisées dans l’éducation et la recherche pour les transferts sur du matériel ancien.

Nokia N8 : première impression mitigée pour le site Mobile-Review’s

Lundi 26 avril 2010

Le site russe Mobile-Review’s a pu tester une préversion du futur smartphone haut de gamme équipé de Symbian^3. Il se dit déçu par le peu d’innovations que présente le Nokia N8.

Le Nokia N8 part-il déjà vaincu ?
Alors même que l’on ne connaît pas encore la date de sa commercialisation, un premier aperçu livré par le site Mobile-Review’s jette un doute sur un éventuel succès commercial.

Selon son auteur Eldar Murtazin, ce smartphone n’apporterait rien de nouveau par rapport à l’iPhone, certains terminaux Android, voire des modèles Symbian tels que les Sony Satio et Vivaz.

Au mieux, le Nokia N8 se montre tout juste à niveau de concurrents qui existent depuis plusieurs mois. Et malgré la présence de Symbian^3 et d’un véritable mode multitâche qu’il salue, Murtazin note tout de même que les performances de l’appareil chutent dès qu’il contient trop de données (photos, vidéos, applications…).

L’auteur de Mobile-Review’s a la dent dure et va jusqu’à accuser les équipes Nokia de chercher à saboter la marque de l’intérieur. Reste qu’il est difficile de dire dans quelles conditions cette première prise en main s’est effectuée et quel degré de finalisation le modèle testé a atteint. (Eureka Presse)

iPhone : 72% des parts de marché au Japon en 2009

Lundi 26 avril 2010

Avec 1,69 millions d’unités vendues en 2009, l’iPhone s’impose comme le grand gagnant de la bataille des smartphones sur le marché japonais. Les opérateurs nippons préparent déjà la riposte.

Pénétrer le marché japonais est toujours un défi difficile à relever pour une entreprise technologique américaine. Les consommateurs ont pourtant accueilli à bras ouverts l’iPhone d’Apple. Selon une étude de l’institut tokyoïte MM Research Institute, 1,69 millions d’exemplaires auraient été vendus au Japon en 2009, soit 72% des 2,3 millions de smartphones écoulés sur cette période. Un record de ventes qui s’explique aussi par la promotion intensive menée par Softbank, opérateur et distributeur exclusif.

Loin derrière, on trouve HTC (11%) et Toshiba (6,8%).

120 millions de mobiles en circulation

Pour lutter contre la nouvelle suprématie Apple sur ce marché en forte croissance, les principaux opérateurs mobiles japonais, y compris Softbank, ne comptent pas en rester là et préparent un lancement massif de terminaux Android.

Selon Les Echos, Softbank aurait approché HTC pour son prochain mobile estampillé Google. NTT DoCoMo, le premier opérateur mobile du pays (48% des parts de marché), compterait lui lancer cinq appareils Android, pour doubler le nombre de ses utilisateurs de smartphones, au détriment des appareils i-mode.

Cette performance sur le marché des smartphones ne bouleverse pas pour autant le paysage mobile. En effet, sur les 120 millions de mobiles en circulation dans l’archipel, 26% proviennent de Sharp, 15,1% de Panasonic et 15% de Fujitsu. Trois marques japonaises.